Avertir le modérateur

01 mars 2010

Merci à tous !

Bonjour à tous !

Vous avez été nombreux à vous exprimer la semaine dernière à l’occasion du débat sur le libre accès des médicaments en pharmacie.

Nous vous remercions vivement pour votre participation, vos partages d’expérience et toutes vos suggestions qui ont contribué à faire de ce débat un succès.

Nous avons entendu vos contributions et les intégrons dans le guide grand public qui est en cours de réalisation.

Nous serons très heureux de le partager ici avec vous une fois achevé, courant avril 2010.

D’ici là, n’hésitez pas à alimenter ce blog et à nourrir les discussions autour de l’automédication responsable.


A très bientôt !

L’équipe AFIPA

Commentaires

Combien de personnes lisent réellement les notices? Très peu paraît-il.

Qui sait que certains médicaments contre le rhume sont contre-indiqués en cas de problème de prostate? Que le nurofen c'est la même chose que l'advil ou l'ibuprofène? Qu'il faut le prendre après avoir mangé quelque chose...ne pas l'associer à de l'aspirine?
Que le maalox n'est pas conseillé pour les brûlures d'estomac pendant la grossesse? et ainsi de suite. Même qu'il existe des médicaments inutiles!

Un pharmacien consciencieux, pas fatigué, si la file d'attente n'est pas trop longue, si c'est bien un pharmacien qui nous sert, que ce soit en libre accès ou pas, nous le dira peut-être. Mais en libre-accès, avec l'habitude qui viendra subrepticement, il aura probablement tendance à supposer un peu plus que nous nous sommes servi en connaissance de cause et omettra un peu plus souvent ces mises en garde. Pourvu qu'en plus nous soyons pressé et peu enclin à l'écouter...

Quant à l'argument prix: regardons donc le prix d'un ibuprofène générique et celui du fameux nurofen...celui du maalox et celui du xolaam (même composition), du gaviscon et du gavisconell etc.etc. les uns derrière le comptoir, les autres devant!
et je ne crois pas qu'en grande surface le prix ferait de spectaculaires bonds en arrière: ce que cherche l'industrie qui fabrique ces médicaments c'est d'en vendre plus, de faire plus de profit, ce qui est logique; les médicaments qui sont déremboursés prennent une conséquente augmentation (X2 ou 3 voire plus), puis un petite baisse pour la mise en libre accès (et encore pas toujours, parfois c'est le même prix avec quelques comprimés en moins) histoire de dire "voyez bonne gens quelle merveille" la concurrence fait baisser le prix de quelques centimes!
en augmentant de manière conséquente les volumes, on finira peut-être par faire baisser un peu plus le prix, mais jamais au niveau du temps où ces mêmes médicaments pouvaient être remboursés. c'est une certaine manière de progrès!

Et au final, passant devant le rayon voici le chaland tenté de s'acheter une boite pour le cas où... "c'est une affaire, saisissons là"! et pourquoi pas comme dans certaines pharmacies (heureusement pas toutes) un lot de 3 boites moins cher que le prix des boites à l'unité! la braderie et les soldes!

Un progrès pour les bénéfices des industriels certainement.
Pas un progrès pour la santé en tout cas.

Écrit par : jacaranda | 03 mars 2010

Le theme est bon pareillement pour le contenu

Écrit par : rachat de credit | 23 septembre 2013

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu